www.endometriose.chTraitement L’hormonothérapie
IT | AL | EN | ES 

L'hormonothérapie

Etant donné que les foyers d’endométriose sont stimulés par les hormones sexuelles féminines (estrogènes et progestatifs), les traitements médicamenteux visent à réguler ou inhiber l’effet hormonal. Ce résultat peut être obtenu par exemple par la prise d’hormones du corps jaune (progestatifs)ou d’une pilule contraceptive.

Si un blocage complet de la fonction ovarienne est nécessaire, on inhibe la synthèse d’estrogènes en traitant par des «analogues de la LH-RH». Ce traitement assèche les foyers d’endométriose. On peut ainsi soulager les douleurs et éviter la formation de nouveaux foyers d’endométriose.

L’usage de médicaments pour inhiber la formation des hormones engendre temporairement un état comparable à la ménopause, avec les troubles associés à cet état. Cependant, l’intensité des bouffées de chaleur, de la diminution de la masse osseuse, des fluctuations de l’humeur, etc. est très variable. Si un traitement prolongé est nécessaire, on peut soulager les symptômes associés en prescrivant un traitement hormonal spécial, à faible dose d’estrogènes.

Avec le soutien d'AstraZeneca